Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La cuisine de Sosso

J'adore cuisiner, ça me détend.. Mais en rentrant du travail, je n'ai pas forcément le temps de passer des heures à la cuisine. Mon objectif, vous montrer qu'on peut faire de bon repas au quotidien sans passer énormément de temps dans la cuisine.

Sandwich façon hamburger au boeuf et à l'abondance

Publié le 22 Janvier 2014 par La cuisine de Sosso in Plats, Boeuf

Sandwich façon hamburger au boeuf et à l'abondance

Pour 2 personnes

Temps de préparation: 20 minutes

Temps de cuisson: 10 minutes

Difficulté: facile

Coût: moyen

Ingrédients:

- 2 steaks de bœuf frais,

- Une boule de pain pour deux (conseil: préférez un pain avec une croûte fine et beaucoup de mie)

- une échalote

- 4 rondelles de tomate,

- 2 tranches d'abondance

- 3 cuillères à soupe de confit d'oignon au vinaigre,

- du pesto rouge aux tomates séchées,

- huile d'olive,

- sel, poivre.

 

Préparation:

Coupez la boule de pain en deux puis chaque partie en deux dans le sens de la largeur sans allez jusqu'au bout.

Mettez le pain au four de façon à ce que la mie devienne légèrement croustillante. Pendant ce temps, émincez l'échalote et faite la revenir dans un peu d'huile d'olive.

Coupez les rondelles de tomates et mettez-les à cuire également dans la poêle.

Enfin mettez vos steaks à cuire, salez-les et poivrez-les.

Coupez chaque tranche d'abondance en deux et placez-les au four de façon à ce qu'elles soient légèrement fondantes.

Faites cuire rapidement le confit d'oignon.

 

Montage:

Tartinez les faces intérieures du pain de pesto. (Celui que j'avais acheté n'était pas très salé, et d'habitude assez fort en goût, je n'ai pas osé en mettre beaucoup, une fine couche. Au final, il aurait mérité qu'il y en ai un peu plus... donc à doser selon le pesto acheté).

Etalez le confit d'oignon. Placez une tranche d'abondance, le steak, l'échalote, les tomates, une autre tranche d'abondance et dégustez!

 

Sandwich façon hamburger au boeuf et à l'abondance
Commenter cet article